Information routière

Pour que l’information routière bénéficie des avancées du numérique, il faut inventer des systèmes qui puissent à la fois prédire la survenue d’événements et transmettre des informations aux différents usagers. Les systèmes dits coopératifs permettent des échanges de données entre les véhicules et l’infrastructure et ainsi d'améliorer la pertinence et le déploiement des services. Les travaux de certains chercheurs de l’Ifsttar ont contribué à développer des services innovants pour adapter sa vitesse ou prévoir son temps de parcours.

Projet C-The Difference – Adapter sa vitesse à l’infrastructure

L'objectif du projet était de faire progresser la connaissance des systèmes coopératifs STI (C-ITS) pour répondre aux besoins des villes en matière de transport par une mobilité améliorée et plus durable. Ce projet a permis le suivi et l'évaluation des C-ITS dans des conditions opérationnelles dans deux environnements urbains réels, Helmond et Bordeaux, en élargissant le nombre d’utilisateurs et la couverture géographique de systèmes déjà existants. Une étude d'impact exhaustive a été réalisée afin de déterminer les avantages des systèmes C-ITS en termes d'efficacité du trafic, de sécurité et d'impact sur l'environnement, ainsi que d'acceptation par les utilisateurs.

Ainsi, les services qui ont été déployés sont :
1. GLOSA (Green Light Optimisation Service Advisory) ;
2. RLVW (avertissement de violation de feux) ;
3. IVS (signalisation in-véhicule) ;
4. P+R (information Park & Ride).

Le projet pilote C-The Difference fournit une évaluation complète et intégrée de l'impact des services C-ITS grâce à l'exploitation, pendant 18 mois, des services C-ITS existants et l’implémentation de nouveaux services en milieu urbain auprès d’utilisateurs privés et professionnels. En ce qui concerne GLOSA, plus de 1 500 feux de signalisation ont été connectés à Bordeaux. Des études sur l'acceptabilité montrent que les conducteurs affirment ajuster leur vitesse et s' plus doucement à l'approche du feu de circulation. Au cours de l'expérimentation, aucune amélioration n'a été démontrée sur l'efficacité du trafic ou le débit en raison du faible taux de pénétration, même si plus de 800 personnes ont utilisé l'application. Mais les données recueillies montrent que l'on peut s'attendre à un temps de parcours constant lors de l'utilisation de GLOSA, ce qui aide à la fois les usagers et les opérateurs routiers dans leurs déplacements quotidiens et leur supervision.

Services C-ITS affichés sur un smartphone

Validation d’un prototype d’estimation des temps de parcours sur l’A35 (Traversée de Strasbourg)

L’autoroute A35 est un axe structurant pour l’Eurométropole strasbourgeoise. Elle permet non seulement d’écouler le trafic de transit mais facilite aussi les déplacements internes à la communauté urbaine de Strasbourg. Elle supporte de forts trafics dont les externalités négatives d’ordre environnemental ou économique sont nombreuses : congestions récurrentes entraînant des pertes de temps et pénalisant la compétitivité du secteur économique, gêne sonore, pollution atmosphérique responsable de près de 150 décès prématurés par an.

La Dreal Grand Est, qui assure la maîtrise d’ouvrage de la requalification de cet axe, s’est rapprochée de l’Ifsttar afin de :

  • Mener une étude de faisabilité détaillant la conception d’un prototype de prévision court-terme des temps de parcours sur cette portion de l’A35 ;
  • Développer un prototype permettant de connaître en temps réel l’état du trafic et prévoir à court terme ses évolutions, afin d’estimer et de diffuser des informations de temps de parcours fiable aux usagers ;
  • De valider ce prototype en s’appuyant sur l’historique des observations. Sa robustesse a été démontrée pour intégrer les événements particuliers qui surviennent régulièrement sur le réseau (accidents, travaux).

Ce travail a été l’opportunité de tester sur un terrain réel le prototype d’estimation des temps de parcours, développé à l’Ifsttar entre 2015 et 2017. Cette première application a permis de consolider les fonctionnalités des algorithmes développés dans ce cadre et a conduit à une première preuve de concept avant un déploiement ultérieur.

Représentation schématique du fonctionnement du prototype d’estimation des temps de parcours