Skip to main content

Stephen Perkins

Stephen Perkins - ITF
Stephen Perkins, responsable du centre de recherche du Forum international sur les transports (FIT) à l’OCDE et membre du conseil scientifique de l'Ifsttar.

Comment s'inscrit l'Ifsttar dans les activités du FIT ?

Stephen Perkins : Aux côtés du ministère de la Transition écologique et solidaire, l'Ifsttar représente un solide pilier parmi les membres du comité de recherche du FIT. Il contribue à développer nos programmes de recherche collaboratifs sur l'analyse des politiques de transport. Ses chercheurs sont régulièrement consultés dans le cadre de réunions, de tables rondes et de groupes de travail d'experts pour la réalisation de rapports ou d'études prospectives par exemple. L'Institut participe à améliorer nos modèles et à approfondir nos travaux sur des sujets d'actualité qui présentent un fort intérêt pour les pays membres de l'OCDE : sécurité routière, fiscalité des transports, régulation de la congestion en ville, utilisation de poids lourds de grande capacité, réglementation des nouveaux services de mobilité (auto-partage, vélo en libre-service, VTC...), etc.



En quoi l'expertise de l'Institut contribue-t-elle à vos recherches ?

L'Ifsttar figure parmi les leaders mondiaux dans plusieurs domaines, comme celui de la protection des infrastructures - en particulier celle des ponts -, ou celui de la mesure et de la modélisation de la congestion sur les axes routiers. Il dispose aussi d'une forte capacité à évaluer les impacts environnementaux et économiques des politiques de transport ainsi que les impacts des politiques environnementales et fiscales sur le secteur, de l'écotaxe sur les poids lourds à la taxe carbone. Depuis des décennies, les politiques de transport françaises se basent sur des recommandations de chercheurs. Cette tradition contribue à développer des travaux sur le long terme et dans un esprit d'indépendance. Elle fait de la France l'un des principaux pôles d'expertise internationaux dans le domaine des transports, comme les pays scandinaves, le Royaume-Uni, l'Australie ou les Pays-Bas. Toujours prêt à collaborer, l'Ifsttar représente une ressource précieuse pour le FIT et son expertise sur le développement des villes va encore se renforcer avec la création de l'Université Gustave Eiffel.

 

"Les politiques d’utilisation et de partage de la voirie doivent évoluer"

 

Quelles sont vos principales interrogations sur le futur de la mobilité ?

La gestion de la voirie urbaine est un sujet fondamental. L'espace devient de plus en plus une ressource rare en ville. Héritées du siècle passé, les infrastructures de transport nécessitent aujourd'hui de faire évoluer les politiques d'utilisation et de partage de la voirie entre les différents usagers. Faut-il appliquer une tarification de la route ? Quelle place attribuer aux trottinettes électriques ? De nouvelles questions surgissent et les technologies changent aussi la donne, notamment avec l'électrification des véhicules qui s'impose peu à peu à l'heure du changement climatique. Ce nouveau système de propulsion va modifier nos habitudes et fait déjà l'objet de débats sur la fiscalité puisqu'il mettra fin aux taxes sur le carburant. Un autre enjeu important des transports de demain concerne le commerce, celui des flux internationaux de marchandises comme celui du transport de personnes autour des métropoles. Ces thèmes seront discutés lors du sommet ITF 2019 à Leipzig (Allemagne) par plus de 1 000 participants - dont de nombreux ministres – réunis pour échanger sur la connectivité des transports au service de l'intégration régionale.

La parole à...

Sandrine Bernabei Chinzi

Directrice des infrastructures de transport à la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGTIM)

Lire la suite...